ABOUT

L’Enfant Terrible est un resto festif situé sur la Place Saint-Job à Uccle.

Après plus de 20 ans de bons et loyaux services au « Fou Chantant » en tant que musicien et entertainer, Matt Bioul a décidé d’ouvrir son propre établissement.

L’idée ? Faire la fête autour du piano en chantant des standards de la chanson française et anglaise tout en dégustant une délicieuse cuisine préparée par le chef Benjamin Schijns.

Vous pouvez aussi nous rejoindre après le dîner et commander l’une de nos « Terribles Assiettes » accompagnées d’un cocktail ou d’un verre de vin.

A l’Enfant Terrible, on y vient à 2, 4, 8, 15 ou 20 pour faire la fête : un anniversaire, un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon, un dîner d’entreprise ou simplement l’envie de se retrouver et d’être ensemble.

Le restaurant est ouvert du mercredi au samedi, de 18h à 1h du matin.
Le mercredi, nous fonctionnons avec une carte allégée en formule « After Work ».

Il est également possible de privatiser le restaurant pour vos événements du dimanche au mercredi.

On a tous envie d’être un Enfant Terrible de temps en temps …


Image Title

Historique

Entrer dans le monde de L’Enfant Terrible, c’est s’aventurer dans la galaxie de Matt Bioul, pianiste, auteur, entertainer, épicurien, qui aime partager son goût pour l’accueil, la table, le bar et la chanson.

C’est l’histoire d’un lieu enchanteur qui fait remonter aux oreilles les grands standards de la pop française et du rock anglais, qui vibre dans un mood néo-industriel, qui respire comme à Brooklyn, mise en scène lumineuse, noirs et blancs, cuirs et cuivres.

C’est l’envie de renouer avec l’atmosphère club des années 70-80, de créer un univers de sociabilité nouvelle et d’amitiés partagées où l’on vient faire la fête où la star est le convive et où en plus, c’est bon.

C’est le rêve d’une fratrie, cousins, neveux, amis d’enfance et de toujours, nourris aux biberons libertaires des esprits jeunes et gourmands. Ensemble, avec Benjamin Schijns en cuisine, Eliot Schul au bar et Matt Bioul au piano, ils ouvrent les portes de leur restaurant qui chante.